PRESTATIONS

Le Home-Chez-Nous est une structure d’éducation sociale avec internat au Mont-sur-Lausanne, disposant de classes d’enseignement spécialisé, qui accueille des adolescents garçons, âgés de 10 à 18 ans, présentant des troubles du comportement, de la personnalité ou encore de l’apprentissage ;

Les jeunes accueillis dans la structure de l’Association du Home-Chez-Nous sont placés sous mandat civil, pénal ou de manière volontaire. Ils sont cependant toujours signalés par un service placeur du canton de Vaud : Service de Protection de la Jeunesse, Office des curatelles et tutelles professionnelles et Tribunal des Mineurs. Des placements peuvent également être demandés par des offices similaires d’autres cantons.

 

 

La structure de l’Association est ouverte 365 jours par année et offre »si nécessaire, une couverture d’accueil socio-éducatif 24h sur 24h.

Les équipes qui accompagnent les jeunes sont composées d’éducatrices et éducateurs sociaux, d’enseignants spécialisés et d’un maître socio-professionnel, . La direction est composée d’un directeur et d’une adjointe de direction.

ACCOMPAGNEMENT PAR PHASES


L’accompagnement se fait par phases successives. Chacune de ces phases doit permettre au jeune, à sa famille, au mandant et au personnel de l’institution d’avoir un repère sur l’évolution du placement dans le temps. Les objectifs du placement de chaque jeune sont définis lors de son admission ; ils servent de référence dans le suivi de la progression du jeune et font l’objet d’une évaluation trimestrielle.
Image

Elle doit permettre de fixer les objectifs du placement.

BUT DU PLACEMENT


Le but de l’accompagnement proposé par l’Association du Home-Chez-Nous est de permettre aux jeunes de se construire une identité, dans le respect d’eux-mêmes, de leur famille, des lois et de leur environnement social, afin qu’ils trouvent un équilibre de vie.

CHARTE DU HOME-CHEZ-NOUS


1. Les actions menées auprès des jeunes et des familles s'appuient sur la recherche, la compréhension et l’analyse des différences : psychologie individuelle, valeurs sociales, culturelles, religieuses et modes d'accès aux connaissances, aux loisirs, etc.

2. Les attitudes, comportements, passages à l’acte des jeunes qui interpellent l'adulte seront interprétés dans un premier temps comme des symptômes de maltraitance.

3. Par respect de la loi, mais aussi en vertu des valeurs qu'elle défend, l’institution s’engage à prévenir et préserver l’intégrité psychologique et physique des personnes qui y sont accueillies, qu'il s'agisse des jeunes ou des collaborateurs.

4. L’institution accompagne les jeunes et leur famille selon des modalités connues de tous en adaptant celles-ci aux situations particulières.

5. Le droit à la scolarité est un principe central de l’accompagnement des élèves.

6. La recherche, la mise en avant et le respect des compétences que le jeune et sa famille développent, pour faire face aux difficultés, sont prioritaires dans les actions menées auprès des jeunes et de leur famille.

7. L’institution développe des modalités de sanction adaptées aux symptômes du jeune et proportionnelles aux actes commis.

8. L’institution exige un haut niveau de qualification pour l’ensemble des collaborateurs.